TMA 38

ראשי/TMA 38
TMA 38 2018-03-25T19:34:20+00:00

TAMA 38

La Norme israélienne pour la durabilité des structures contre les tremblements de terre, de type 413, est entré en vigueur en 1975.

Selon les estimations, la plupart des bâtiments qui ont été construits en Israël jusqu’en 1980 ne répondent pas à cette norme, seulement à ce moment les règlements planifie l’obligation de construire selon la norme 413.תמונות תמא

Le coût du renforcement des bâtiments et leur adaptation aux normes est relativement élevé. Le but du plan TAMA 38 est de permettre l’obtention d’un permis de construction pour renforcer la structure sans la nécessité de préparation d’un plan détaillé, et ainsi encourager les propriétaires à renforcer les structures qu’ils possèdent. La principale incitation pour les propriétaires résultant du programme est l’attribution de droits à construire (pour financer la consolidation). Dans les zones où la valeur des terres est élevée le plan de TAMA 38 a créé une vague d’initiatives, de sorte que les propriétaires de maisons et appartements reçoivent de nombreuses propositions visant à renforcer les structures dans le cadre du plan directeur.  Depuis 2008, des projets ont été réalisés selon le Plan directeur national, le nombre de places a considérablement augmenté le nombre de projets énoncés. Entre autre, des projets de construction ont commencé dans les villes de Bat Yam, Ashdod, Rishon Lezion, Herzliya, Raanana, Tel-Aviv, Ramat Gan et Jérusalem.

Éligibilité

Sont Éligible pour les droits de construction supplémentaires dans le cadre du Plan directeur national, les bâtiments construits dont le permis de construire a été délivré avant le 1er Janvier 1980, et déterminée par l’ingénieur comme non construits selon la norme israélienne 413.Pour les bâtiments dont le permis de construire ont été déposé après cette date, si il a été déterminée par l’ingénieur qu’ils n’ont pas étés construit en conformité avec la norme 413 en vigueur à la date de délivrance du permis, les dispositions du Plan directeur national n’autorise pas des droits à construire supplémentaires.Le plan directeur national ne vise pas les bâtiments exonérés de la construction aux normes 413, y compris les bâtiments de plain-pied ou a étage avec une superficie de jusqu’à 400 mètres carrés et des bâtiments qui ne sont pas dotés de locataire la plupart du temps, tels que les entrepôts. De plus, le Plan directeur national n’est pas valable pour les bâtiments désignés à la démolition.Tama 38 s’applique également aux immeubles et aux bâtiments pour d’autres utilisations résidentielles. L’obtention de droits de construction dans le cadre du plan est soumise à l’approbation du comité de planification et de construction locale, cela pour éviter tout dommage à l’apparence de la ville ou au bien-être des résidents locaux.

TAMA 38 modifié

תמאJusqu’ici trois amendements ont été présenté au plan TAMA38, a partir de Février 2015 le Conseil national de la planification et de la construction a été chargé de l’édition de l’amendement n ° 4 au TAMA38, Tout comme indiqué ci-dessous:
L’Amendement n ° 1 de l’année 2007 à interprète précisément certaines des dispositions du plan d’origine, en particulier sur la question de la relation entre les plans de construction détaillés et le plan TAMA 38.
L’Amendement n ° 2 du programme de l’année 2010 évoque essentiellement la possibilité de profiter des droits à construire supplémentaires selon le Plan directeur national également comprise dans un projet de la démolition et de reconstruction de l’immeuble.
L’Amendement n ° 3 au TAMA 38 de mai 2013, a élargi le panier des droits en vertu du régime TAMA 38 (2,5 étages au lieu d’un étage qui était le plan initial), et appliqué les lignes de construction avec les exemptions par rapport aux projets de démolition, de construction et d’autres changements.
L’Amendement n ° 4 au TAMA 38 est qu’une décision concernant sa préparation a été donnée récemment par le Conseil national de la planification et de la construction, conçu pour encourager et renforcer l’utilisation de TAMA 38 sur les bâtiments publics et les zones périphériques et à encourager l’amélioration des mesures de protection dans les bâtiments construits après 1980 mais avant 1992, puis réglez le devoir de créer des aires protégées pour le logement.

Les options de construction dans le cadre du NOP

Le Plan directeur national concerne, entre autres, les sujets suivants

* Ascenseur – le programme permet un ascenseur supplémentaire, également dans les lignes de construction au-delà de la construction habituel.
* Parking -le Plan directeur national exige la présentation d’une solution au stationnement, à la satisfaction de l’ingénieur du conseil local, et que les nouveaux appartements et soit dotés de place de stationnement. Toutefois, le comité local peut exempter le bâtiment de construction de nouvelles places de stationnements si cela est impossible, dans les conditions spécifiées dans le TAMA 38.
* La conception du bâtiment – dans le cas de la conception de la construction supplémentaire des ajouts devrait correspondre à la conception existante du bâtiment.
* Aires protégées supplémentaires – le Plan directeur national permet de rajouter des espaces protégés supplémentaires comme des abris sécuritaires EPA (espace protégé d’appartement) et aussi sous la forme d’EPE (espace protégé d’étage).

Possibilités de construction dans le cadre du Plan directeur national

Au comité local de planification et de construction d’approuver un ou plusieurs des éléments suivants, afin d’êt re Éligible pour les droits de construction résidentielle dans le cadre du Plan directeur national : * Renforcement de l’immeuble, sans construction supplémentaire. * Fermeture et remplissage de l’étage à plancher ouvert pour la construction de nouveaux logements, ou afin d’étendre la zone des appartements au premier étage.* Construction de deux étages afin de construire de nouveaux appartements et d’étendre la zone sous le plancher, ou la construction d’une aile supplémentaire d’un immeuble typique de deux étages existant pour la construction de nouveaux appartements.* Mise en place d’une zone d’étage partiel supplémentaire pouvant aller jusqu’à la moitié de la surface du sol en dessous. La zone peut être utilisée pour ajouter des unités d’extension ou appartement à l’étage inférieur. * Renforcement de la construction et agrandissement de logements existants (25 mètre carré pour chaque appartement) cela doit inclure une chambre sécuritaire (de 12 mètres carrés brut, 9 mètres carrés net). Pour les bâtiments non résidentiels, le comité local peut approuver un seul étage ou une aile dans une surface supplémentaire typique.
Le plan prévoit également la démolition du bâtiment existant, qui nécessite le renforcement de type TAMA 38, et sa reconstruction selon les plans des droits de construction applicables en place, ainsi que les droits de construction qui peut être obtenue sous le même régime du TAMA 38.

תמא

Pour plus de détails, laissez vos coordonnées